RH en détresse : cherche Cro-Magnon de la bureautique

Former à la bureautique ses collaborateurs, cette simple idée rebute régulièrement les départements formations des entreprises. Pourquoi ? La réponse est très simple : la méthode de formation utilisée ne répond absolument pas au besoin des collaborateurs. Les plans de formation en bureautique cherchent à former un utilisateur qui n’existe plus : l’homme de Cro-Magnon de la bureautique  !

Petite histoire de la formation en bureautique

Dans les deux dernières décennies du 20ème siècle, on voit se généraliser progressivement l’ordinateur au sein des entreprises. L’objet est totalement nouveau et va révolutionner le travail quotidien de millions d’utilisateurs. La question de la formation va donc devenir très rapidement un enjeu déterminant.

Les formations en présentiel se développent à vitesse grand V et répondent au besoin d’utilisateurs totalement néophytes. La formation porte alors sur deux ou trois logiciels : traitement de texte, tableur et gestion des documents.

Très vite, le modèle économique de la formation en présentiel pose question pour actualiser les compétences des collaborateurs. Une offre e-learning 1.0 apparaît proposant d’abord des supports VHS puis des CD/DVD et enfin la transposition avec un accès distant. L’offre proposée est une simple transposition de la formation présentielle en asynchrone.

Le passage à une société du tout numérique

Les années 2000 et plus spécifiquement les cinq dernières années ont vu l’explosion du numérique. Les collaborateurs sont exposés en permanence aux outils numériques au travail et à la maison. Les chiffres publiés chaque année par le Crédoc sont un bon révélateur :

  • 70% des français ont un accès internet à domicile
  • Plus de 50% des foyers français disposent d’un ordinateur portable
  • 41% des français ne savent pas se passer d’Internet plus de 3 jours

Dans le même temps, les usages de l’informatique ont été complètement bouleversés. On est passé d’un monde composé de trois ou quatre logiciels à une utilisation de 20 à 30 logiciels par jour. On peut citer sans exhaustivité : e-mail, moteur de recherche, photo numérique, musique numérique, anti-virus, blog, réseaux sociaux, achat en ligne….

Former l’homo numericus 

L’homme numérique ne peut pas se former comme l’homme de Cro-Magnon de la bureautique, il n’a pas les mêmes besoins ni les mêmes attentes. Commençons par lister ce qu’il ne faut plus :

  • Penser que l’on sait mieux que lui quelles sont ses lacunes informatiques
  • Simuler un environnement sous le prétexte qu’il ne serait pas assez grand pour ré-appliquer sur son propre logiciel
  • Lui infliger un test de pré-sélection afin de le former juste sur son besoin actuel
  • Pratiquer des formations d’une journée ou deux journées loin de ses problématiques
  • Limiter au maximum son accès à la formation sur les sujets que vous avez choisit
  • Imposer une méthode pédagogique qui le ramène à l’école primaire

Mais alors que faire ? Prendre en considération deux aspects essentiels de notre homo numéricus :

  • Il est dans une culture numérique. Il n’a pas besoin d’une formation intensive mais d’une réponse rapide aux nombreuses questions qu’il se pose chaque jour. Vous arrive t-il souvent de vous réveiller le matin en vous disant ?  » aujourd’hui je vais me former 3 heures sur les formules d’Excel « 
  • L’apprentissage de l’informatique est spécifique. La maîtrise d’une fonctionnalité par un utilisateur ne garantit pas la maîtrise d’une autre fonctionnalité. Il n’y a pas de corrélation entre la maîtrise du tableau croisé dynamique et le publipostage. La bureautique ne s’apprend pas comme les langues ou les mathématiques. Il s’agit d’un apprentissage non linéaire et surtout pas séquentiel

Libérer l’homo numericus !

Bien que l’homme de Cro-Magnon de la bureautique ait disparu, la France compte plus de 45 millions d’homo numericus. Ces derniers vivent dans une époque en pleine mutation et souhaitent être au centre des dispositifs de formation qui leurs sont proposées. L’homo numericus veut se former :

  • sur les sujets dont il a besoin
  • quand il en a besoin
  • à son propre rythme
  • de façon illimitée

Rejoignez-nous pour rendre sa liberté de formation informatique à l’homo numericus.

3 Responses to RH en détresse : cherche Cro-Magnon de la bureautique

  1. carlier dit :

    Bonjour,

    Moi, je suis de la génération Cro-Magnon de la bureautique avec le stress et tout ce qui va avec (responsabilités, gestion humaine ..) mais j’ai du m’adapter au numérique, pas le choix, donc, il me semble qu’il y a moyen de créer une formation virtuelle afin de préparer les personnes à tout ce qui contourne le numérique et le petit support papier qui reste malgré tout. La gestion des coups de fils, agenda, personnel …. Tout est possible, le tout est de le vouloir ..

  2. Bonjour,

    Le propos de cet article n’est pas de dire que tout doit être numérique. Mais comme vous le mentionnez, vous utilisez maintenant le numérique au quotidien. La question est donc aussi de savoir quelle est la bonne solution de formation par rapport à vos besoins.

    La vision de Vodeclic est clairement explicitée ci-dessus,

    Bonne journée,

    Gabriel

  3. xavier sillon dit :

    @carlier Justement vous n’êtes pas un homme de Cro-Magnon de la bureautique ! Vous faites partis des 45 millions d’utilisateurs qui utilisent quotidiennement les nouvelles technologies.

    Ce n’est pas une affaire de génération, c’est seulement une affaire d’époque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :