Les français et le numérique : l’étude annuelle du Crédoc !

L’utilisation du numérique est analysée chaque année très méthodiquement par le Crédoc. Chaque aspect du numérique est passé en revue : équipement informatique et télécom, usage de l’internet, diffusion des réseaux sociaux, fracture numérique… C’est une vraie bible sur le sujet. Je vous propose une synthèse des faits marquants relevés par cette édition.


L’internet mobile est en marche

Le développement de l’internet mobile est spectaculaire dans cette étude :

  • 24% des français utilisent un téléphone mobile pour aller sur Internet (+ 9 points en un an).
  • 19% consultent leurs courriels (+8 points)
  • 8% des français disposent d’une clé USB 3G pour avoir internet en mobilité
Un seul chiffre reste en retrait par rapport à la pression médiatique sur le sujet : le taux d’équipement en tablette. Ce dernier ne dépasse pas les 4%.

L’équipement informatique et internet

Le taux d’équipement continue à augmenter année après année même si la croissance est désormais moins forte :

  • Internet : le Crédoc pousse un petit cocorico. Selon une étude de la commission européenne, avec un taux d’équipement à 69%, la France se place devant l’Angleterre et l’Allemagne. On reste pourtant loin des pays nordiques qui dépassent tous les 80%…Il est bon de se rappeler qu’il y a à peine 15 ans moins de 5% des français disposaient d’une connexion bas débit. La révolution numérique est donc très rapide.
  • La fibre optique : C’est pour moi le chiffre le plus inquiétant de l’étude. Uniquement 1% des foyers interrogés sont connectés via la fibre optique. Le déploiement reste donc complètement erratique. Il faut vraiment espérer que les choses changent rapidement pour la compétitivité numérique de la France à l’échelle mondiale.
  • L’ordinateur : deux évolutions sont marquantes. L’ordinateur portable explose avec un foyer sur deux équipés contre moins de 28% en 2009. Par ailleurs, un peu moins d’1/3 des foyers disposent de plusieurs ordinateurs.

Pourquoi Internet est utilisé ?

Les usages d’Internet repérés sont très variés : musique en ligne, recherche d’emploi, réseaux sociaux, e-administration, formation en ligne…. Voici un graphique qui permet de voir les taux d’usage sur le sujet. La question du Crédoc est un peu biaisée puisqu’une seule utilisation dans l’année suffit à vous considérer comme un utilisateur actif.
Le taux d’utilisation de la visio-conférence est très intéressant. En effet, alors qu’un français sur deux affirme savoir utiliser un logiciel comme Skype ou Msn, seulement 10% utilisent réellement les possibilités de ces logiciels…

Des français drogués à Internet ?

La partie concernant la dépendance à Internet des français est passionnante. 41% des internautes français sont en manque d’Internet au bout de 3 jours. La raison écrasante de cette dépendance est l’accès aux e-mails qui est citée dans 53% des cas en 1ère réponse.

Les inquiétudes des français face au numérique

Deux sujets majeurs de préoccupation remontent de l’étude concernant ces peurs :

  • Le 1er est assez étonnant, il touche à la géolocalisation. 81% des possesseurs de téléphone mobile souhaitent pouvoir ainsi désactiver la transmission de leur localisation à des tiers. Les jeunes sont aussi touchés par le phénomène avec un taux de 75% en progression de 21 points en 4 ans.
  • Le 2ème est par contre très classique, il touche à la protection de la vie privée sur Internet. 34% des français considèrent qu’il s’agit d’un frein à l’utilisation d’Internet en progression de 5 points sur un an.

La fracture numérique

L’étude du Crédoc est cette année assez parcellaire sur le sujet. Elle met néanmoins en évidence deux éléments :

  • Pour les 25% des foyers pas équipés d’internet, il s’agit avant tout d’un manque d’intérêts pour le sujet. En effet, c’est la raison avancée dans 54% des cas contre 24% des cas pour des raisons économiques. C’est un signe de plus du déplacement de la fracture numérique de l’équipement vers les usages.
  • Le différentiel entre le taux d’équipement informatique en fonction des revenus est moins important que le différentiel sur l’usage d’internet. Ainsi, alors que les hauts revenus se connectent quotidiennement 3 fois plus que les bas revenus équipés, cet écart n’est que de 1 pour 2 sur l’équipement en ordinateur.

Pour les plus courageux qui souhaiteraient continuer l’analyse, vous pouvez télécharger les 240 pages de cette étude.

5 Responses to Les français et le numérique : l’étude annuelle du Crédoc !

  1. Ping : Les français et le numérique : l’étude annuelle du Crédoc ! « SINGULAR

  2. Ping : chiffre internet by jadlat - Pearltrees

  3. Ping : Une version électron livre de book | Pepidoc

  4. Ping : Une version électron livre de book | Pepidoc

  5. Ping : Les français et le numérique : l’étude annuelle du Crédoc ! « la bibliothèque, et veiller

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :