Télécharger un logiciel en mode SaaS ! Pardon ?

Téléchargez gratuitement la version d’évaluation de Microsoft Office 365. Telle est la proposition surprenante ici, de premier abord, proposée aujourd’hui par Silicon.fr et ITespresso.fr. Et oui, cela fait des mois qu’on nous ressasse le mode SaaS. Plus besoin d’installer de logiciel, de le mettre à jour, de sauvegarder ses données, de les backuper, tout est dans le Cloud en total sécurité ! Plug and Play dans mon navigateur et ça roule !

Mais alors pourquoi télécharger Microsoft Office 365 qui ne s’installe pas mais s’utilise en ligne ?

La réponse tient manifestement à la stratégie de Microsoft qui compte capitaliser sur son produit phare de bureautique Microsoft Office 2010. Si vous êtes une PME ou un grand groupe, vous pouvez souscrire à Microsoft Office 365 – donc en ligne – tout en bénéficiant de l’installation sur vos postes de travail de la suite Microsoft Office 2010. Dans ce cas précis (version tarifaire E3), le mode SaaS pour Office 2010 signifie simplement que vous paierez vos licences Office 2010 par abonnement et non à l’achat, ou à la location, comme avec les offres Entreprise Agreement par exemple.

Pour Microsoft, la donne est logique : on ne scie pas la branche sur laquelle on est assit !

Que dire du côté des entreprises !

Le monde se divise en deux. Celles organisées et structurées pour comprendre les enjeux posés par la révolution du SaaS, et les autres. Nul doute que les grandes entreprises, cernées par les VARs certifiés Microsoft, trouveront leur intérêt pour migrer step by step d’une solution dite – on premise – vers du SaaS. La proposition du jour de Microsoft est donc pertinente : un mix des 2 à savoir Microsoft Office 365 en version tarifaire E3.

Pour  les SOHO/TPE, le sujet est toujours plus complexe. En effet, une entreprise ne peut pas passer d’une version totalement SaaS (version tarifaire P1) à la version avec Office 2010 installé (version tarifaire E3) sans annuler son compte et en créer un nouveau (si ! c’est précisément communiqué par Microsoft : ici . Pas facile de trouver sa voix si on est pas accompagné par un partenaire de proximité.

Quid des Utilisateurs finaux !

Il va falloir s’armer de patience pour comprendre toutes les nouveautés amenées par la bureautique en mode SaaS :

  • Comment faire pour mes emails ? J’utilise Outlook 2010 ou Outlook Web App ?
  • Office Web Apps c’est mieux ou c’est moins bien qu’Office 2010 ?
  • Où sont mes fichiers ? Sur mon bureau ou  dans le nuage ?

De la patience, il en faudra encore plus pour faire cohabiter ses petites habitudes avec le mode SaaS lorsque les changements ne sont pas radicaux et laissent l’utilisateur au milieu du gué. Comme souvent les solutions de communications, d’informations, de formations proposées par Microsoft pour prendre en main cette belle initiative sont bien maigres et inadaptées. On notera un – Guide d’essai pour les professionnels et les petites entreprises – dont l’intégralité des screenshots sont en anglais et un – Guide d’essai pour les moyennes et les grandes entreprises – intégralement en anglais. Dommage pour un produit SaaS localisé en français depuis plusieurs mois.

La Bureautique en mode SaaS

La route est donc encore longue. Elle le sera encore plus si ces changements utiles, pour tous les acteurs de la chaine de valeur, ne sont pas accompagnés d’une (in)formation réellement adaptée aux nouveaux usages auxquels nous devrons tous faire face.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :