Migration informatique et conduite du changement

Les entreprises sont confrontées depuis 12 mois à un contexte de migration informatique. En effet, beaucoup d’entre elles, sont restées sur des logiciels vieillissants comme Microsoft Office 2003 ou Windows XP. Par ailleurs, la fin du support de Windows XP d’ici deux ans renforce cette situation.

Préparer une migration informatique

Un projet de migration informatique est un projet de longue haleine pour une entreprise. La préparation du projet dure entre 6 et 12 mois selon Forrester. Concernant le déploiement en lui même,  deux grandes méthodes s’affrontent :

  • Une migration de l’ensemble du parc sur un délai court (6 mois maximums)
  • Un processus échelonné en fonction du changement de matériels informatiques. Le délai global est alors porté entre 18 et 36 mois.
Les phases du projet
Le schéma ci-dessous résume les différentes phases du projet. Un élément clé est à noter : la prise en compte de l’utilisateur est en général réalisé deux mois avant le déploiement.
Le coût du processus est en moyenne de 1200 € selon Gartner dont prêt de 25% sur des questions de support.

Pourquoi ne pas former les utilisateurs ?

Cette question est en général la première que se pose toutes les organisations. Les motifs avancés sont nombreux :

  • Notre population est jeune, il s’agit de digital native
  • Ils connaissent parfaitement la version précédente
  • Ils disposent d’un matériel plus récent à la maison

La conclusion de ces arguments est que l’on utilise une demi-journée de sensibilisation dans un amphy-théatre. Le taux de participation varie alors de 10 à 30% des collaborateurs. Efficacité redoutable…

Une formation indispensable !

Aucun des arguments avancés dans le paragraphe ci-dessus ne tient réellement :

  • Le taux de réussite des jeunes au C2I est de moins de 40% (Voir l’article correspondant)
  • Le niveau des utilisateurs en bureautique est en général méconnu des entreprises en l’absence d’études sérieuses ou de formations récentes.
  • La supposition du matériel plus récent à la maison  revient à se décharger de sa responsabilité de formation. En suivant cette supposition, l’entreprise ne devrait plus former les managers qui ont plus de deux enfants à la maison. Ils savent gérer leurs enfants, ils seront gérer leurs salariés ?

Enfin, c’est surtout l’étude des coûts qui est édifiante. Le support de chaque utilisateur coûte 400 € HT à la structure. Ne vaudrait-il mieux pas investir 40 € HT pour ouvrir 4 mois de formation à chaque collaborateur ? Le TCO est indiscutable !

La migration permanente

Cette question des migrations informatiques va se poser de plus en plus dans les années à venir. En effet, l’avènement du SaaS va amener des mises à jour constantes. Les utilisateurs de Google Documents ou de Sales Force connaissent bien la problématique : une mise à jour importante tous les 6 mois. La formation en deviendra alors encore plus indispensable !


One Response to Migration informatique et conduite du changement

  1. Ping : TIC et Travail : Le rapport du centre d’analyse stratégique « vodeclic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :