Médiatiser un projet e-learning ou d’auto-formation

Le succès d’un projet e-learning ou d’auto-formation tient beaucoup à la manière dont il est médiatisé. La question se cristallise pour les institutions qui accompagnent des publics. Je pense bien sûr aux universités avec les étudiants mais également aux bibliothèques avec les utilisateurs.

Quelques fondamentaux :

Les quatre règles ci-dessous vous sembleront évidentes au premier abord mais sont souvent oubliés :

  • Identifier les prescripteurs : Le questionnement est simple. Qui sera chargé de médiatiser le projet auprès du public ? Il faut toujours chercher à élargir le cercle des prescripteurs. En effet, si quelques individus seulement parlent d’un projet accessible en ligne, l’échec n’est jamais loin. En bibliothèque, il ne faut pas s’arrêter au département multimédia, l’ensemble des bibliothécaires accueillant du public doivent prescrire.
  • Formation des prescripteurs : Il s’agit en fait d’une double formation. Évidemment, une formation sur l’administration et le déploiement opérationnelle des formations. Mais il faut aussi penser à former l’ensemble des prescripteurs à l’intérêt de la ressource. Comment parler de Zola si l’on ne connaît absolument pas les Rougon-Macquart….
  • Communication : La visibilité des ressources numériques est un élément clé du taux d’usage des utilisateurs. Plusieurs outils de communication peuvent être utilisés: conférence de presse, communication sur le site internet de la bibliothèque, lettres d’informations, communication dans le journal de la ville, journée de sensibilisation, brochure, affiche, atelier multimédia…
  • Animation des apprenants : Une fois que vous disposez d’un utilisateur actif, le travail n’est pas fini… Il faut l’animer pour s’assure de la bonne utilisation du projet. La meilleure modalité est à l’évidence l’animation e-mail. En effet, les autres modalités ont des coûts prohibitifs. Cette animation e-mail doit prendre plusieurs formes : relance d’activité, découverte de nouveautés du catalogue, astuces sur la bonne utilisation de la formation….
Mise en place concrète :
Cette interview réalisée avec Pierre Largeteau lors du Congrès de l’ABF en juin 2011, explique concrètement la mise en place de la médiatisation.

Cas clients :

Voilà quelques cas clients réalisés par des clients Vodeclic :

  •  La bibliothèque départementale de Corrèze a distribué une lettre d’informations qui médiatise la ressource d’autoformation Vodeclic. (http://tinyurl.com/correze) De plus, dans le cadre de sa réflexion sur la mise en place de ressources numériques dans les bibliothèques de son réseau, elle a choisi la médiathèque de Tulle pour tester l’intérêt des usagers. Une conférence de presse a donc été organisée pour promouvoir la ressource Vodeclic, à la suite de laquelle deux articles ont été publiés dans le journal de la ville de Tulle. (http://goo.gl/1g8Ov)

One Response to Médiatiser un projet e-learning ou d’auto-formation

  1. Ping : La clé pour réussir son projet e-learning ou d’auto-formation ! « vodeclic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :